RT @dberthilier: Fatigue des enfants : la parole aux scientifiques. Conférence-débat gratuite mercredi 26 juin au CCVA, avec Christine Cann…
10/06 à 12:20  - Rafraichir - Répondre

Les thématiques de l’ORTEJ

  • Conciliation des temps de vie

    Comment concilier les temps de vie des enfants, des familles, des professionnels de l’éducation en visant le bien-être de tous et le développement optimal des enfants ?

    Éducation et développement de l’enfant

    Quels sont les dispositifs éducatifs et les initiatives les plus adaptées à la prise en compte des rythmes biologiques et psychologiques dans le développement de l’enfant ?

    Chronobiologie et chronopsychologie

    Comment les rythmes biologiques, psychologiques et sociaux influent sur l’action éducative ?
    Quelles sont les concepts, théories et travaux scientifiques sur les rythmes touchant d’autres enjeux ou populations et pouvant éclairer cette problématique ?

Et si on faisait le bilan de cette année scolaire ?

Par Jacky GRODET

Afin de ne pas être mal intentionnés nous passerons sous silence les conditions rocambolesques dans lesquelles s’est déroulé le baccalauréat 2019, il est clair que les torts sont largement partagés entre le Ministère peu ouvert au dialogue et certains syndicats d’enseignants qui ont choisi la plus mauvaise manière d’exprimer leurs revendications….
Penchons nous plutôt vers le Plan Mercredi, un des maillons fort de cette Ecole de la Confiance, qu’en est-il ?
A lire la gazette des maires (source Maire info du 15/07/19) seules 20% des écoles dotées d’une école publique soit 4167 communes en sont pourvues ! De plus ces communes sont, en général, supérieures en taille à la moyenne nationale. Cette mesure tant annoncée n’a donc en fait profité qu’aux grosses communes ou villes déjà bien structurées et qui n’avaient pas besoin d’aide ! Les communes rurales ayant peu de moyens, où les emplois aidés ont été supprimés n’en ont absolument pas profité, cherchez l’erreur du côté de l’égalité…. Les objectifs claironnés sont donc loin d’être atteints !
L’intérêt de nos enfants a-t-il été plus pris en compte dans d’autres domaines ?
Du côté des incidents graves dans les établissements scolaires (collèges et lycées confondus) là aussi les statistiques piétinent hélas depuis quelques années malgré tous les plans de prévention mis en place :
Pour 2011/2012 Nous avions 13,6 cas pour mille
Pour 2017/2018 Nous avons 13,4 pour mille (source DEPP note d’info 18.32 suite à une enquête SIVIS de Décembre 2018)
Pas de quoi se réjouir même si l’on sait que les actions s’apprécient sur le long terme mais nous sommes déjà à 5 ans !
La multivictimisation des élèves reste stable, elle aussi, depuis 2015, plafonne désespérément à 5% et la nature des violences n’a pas changé non plus (sources DEPP et rapport UNICEF 17527) Selon l’UNICEF 10% soit 1,2 Millions d’enfants sont toujours victimes de harcèlement en milieu scolaire.
Comme on le voit, une fois les effets de communication dissipés, le bilan de cette année est bien mince par rapport aux nécessaires évolutions dont a besoin notre système éducatif.

Et pourtant du côté du Ministère on ne reste pas inactif puisque le 11 Juillet sur demande de Mr le Premier Ministre, le Conseil Constitutionnel a rendu une décision (n° 2019/2781) autorisant la modification de la règle des 5 périodes de cours/ 4 périodes de congés, règle établie en juillet 1989 !
Désormais Mr Blanquer a les coudées franches pour modifier le calendrier scolaire par décret et vous verrez que bientôt nous reparlerons des vacances de Toussaint voire davantage . Nul doute que les vacances du Ministre vont être studieuses puisqu’il est bien connu que les mauvais coups se préparent toujours en période estivale.
En clair, l’ORTEJ aura une rentrée encore bien chargée et notre Observatoire aura, de plus en plus, un rôle important à jouer afin que les intérêts de nos enfants ne soient pas, les grands oubliés….
Prenez des forces, reposez-vous bien et bonnes vacances à tous.

Twitter @ObsORTEJ

Copyright ORTEJ - Site réalisé sous SPIP avec le squelette Belier HRO. - Mentions Légales